ALPHA KABA, journaliste guinéen devenu migrant

275 0
275 0

Cette semaine, à Mont­pel­li­er, le Domaine d’O accueille la pièce “Alpha Kaba” qui racon­te le par­cours de vie du jour­nal­iste guinéen Alpha Kaba. Inspiré de son livre “L’esclave des mil­ices” et surtout de son vécu de l’en­fance jusqu’à son départ du con­ti­nent africain.

« Je témoigne au nom de toutes ces per­son­nes qui ont per­du la vie en Libye et en Méditer­ranée »

Aujour­d’hui le mot Migrant est péjo­ratif, on nous a réduit” “L’art au ser­vice de l’hu­man­isme est indis­pens­able” “Notre bateau était per­cé, SOS Méditer­ranée est venu nous sauver, ils nous ont don­né comme un bain chaud” “J’ai arrêté de regarder cer­taines chaines français­es qui défor­ment la réal­ité” “Per­son­ne n’aime quit­ter son pays” “ça fait mal de témoign­er mais je vais con­tin­uer pour dénon­cer l’esclavagisme imposé à mes frères” “On doit s’ac­cepter avec nos couleurs” Faisons quelque chose pour l’hu­man­ité et pas que pour les migrants, il faut par­ler de la joie de vivre, de l’hu­man­ité, c’est l’amour notre richesse”

Pourquoi avoir titré le livre : “Esclave des mil­ices”

Ques­tions de jeunes lycéens :


Alpha Kaba entouré des 4 comé­di­ens qui ont inter­prété sa vie dans la pièce, le met­teur en scène Julien Gau­thi­er et Agnès Defrance référente Hérault pour SOS Méditer­ranée. 7 octo­bre 2020
In this article